Makelele : « Ça nous apprendra »

Le capitaine parisien était légèrement décontenancé par le match nul concédé par ses troupes à Montpellier (1-1) à la dernière minute, après avoir dominé la majeure partie de la rencontre, disputée à 11 contre 10 pendant une heure.

 

« On est déçus, par rapport à la physionomie du match. On a pris de l'avance à onze contre dix, mais on n'a pas su gérer derrière. On s'est relâché, ça nous apprendra. Et puis, les Montpelliérains méritaient d'égaliser parce qu'ils ont poussé, ils sont plus rentrés dans le match que nous. Il ne faut pas juger tout de suite, ce n'était que notre premier match de la saison. Il y a eu du positif, et aussi énormément de négatif, il va falloir beaucoup travailler cette semaine. Ils étaient très agressifs, à la limite de faire mal. Nous, on est restés calmes, c'était une bonne chose. Ils savaient qu'ils ne pouvaient égaliser que sur coup de pied arrêté. Il restait quelques minutes, on aurait dû être plus exigeants. C'est une petite alerte, mais ce n'est pas dramatique. On a tout le temps pour régler ça », a assuré un Claude Makelele désireux de dédramatiser la situation.