Le PSG a-t-il eu peur de mettre 50 ME sur Özil ?

Le PSG a-t-il eu peur de mettre 50 ME sur Özil ?

Photo Icon Sport

Ces derniers temps, quand le PSG veut réellement un joueur, il finit par arriver à ses fins, comme ce fut le cas lors des mémorables transferts de Zlatan Ibrahimovic et Thiago Silva, en dépit de prolongations de contrat signés quelques jours plus tôt seulement avec le Milan AC. Mais sur la dernière journée du marché des transferts, le PSG n’a pas recruté alors que Laurent Blanc avait confié samedi qu’une dernière arrivée dans l’entrejeu ne serait pas de refus. L’absence de Leonardo, maitre dans les négociations et au carnet d’adresses bien rempli, a-t-elle pesé ? Difficile à dire mais Paris n’a visiblement pas sorti les bons arguments pour faire venir Mesut Özil, partant tout de même surprise du Real Madrid dans la foulée de l’arrivée de Gareth Bale. Le meneur de jeu de la Mannschaft a pris la direction d’Arsenal, qui transforme ainsi totalement son mercato avec cette arrivée prometteuse pour 45 ME. 

Et dans cette affaire, le PSG a vu le meneur de jeu allemand lui passer sous le nez, puisque les dirigeants parisiens se sont trouvés très loin du compte en faisant une proposition à hauteur de 30 ME, affirme L’Equipe ce mardi. De son côté, la presse espagnole assure que le Real Madrid a laissé une chance au PSG d’égaler ou dépasser la proposition d’Arsenal, ce qui a aussi expliqué la longue attente pour l’officialisation de ce transfert, sans qu’un signal en ce sens ne revienne du Parc des Princes. Au jeu de la surenchère, le PSG s’est donc retrouvé battu, mais seule la suite de la saison dira si Laurent Blanc et les dirigeants parisiens auraient du aligner près de 50 ME pour rafler Mesut Özil, qui en attendant fait le bonheur des supporters d’Arsenal.