L1 : Le PSG sauce Qatar confirme la théorie de l'OL, Duluc s'explique !

L1 : Le PSG sauce Qatar confirme la théorie de l'OL, Duluc s'explique !

Photo Icon Sport

Le Paris Saint-Germain a donc officiellement décroché dimanche le 8e titre de champion de France de son histoire, le sixième depuis que le club a été racheté par Qatar Sport Investments. Et pour décrocher ces six couronnes nationales, le PSG a usé quatre entraîneurs (Carlo Ancelotti, Laurent Blanc, Unai Emery et Thomas Tuchel). Pour Vincent Duluc, cela confirme que sur le plan de la Ligue 1, le nom de l'entraîneur n'est probablement pas si important que cela, puisque son enchaînement de titres, l'Olympique Lyonnais avait également fait tourner sur son banc de touche.

Et le journaliste de L'Equipe de s'expliquer. « Alors que le management de Tuchel semble parfois plus identifiable que son jeu, en dépit d'une fin de saison parfois troublante, le fait même que le PSG ait remporté six titres en sept ans avec quatre entraîneurs différents (Ancelotti, Blanc, Emery, Tuchel) indique soit que le club parisien ne s'est jamais trompé, soit que le nom du pilote est indifférent, parce que c'est la Formule 1 qui compte. L'affaire avait déjà été constatée lors de l'ère précédente de domination absolue sur la L1, Lyon ayant été champion sept fois de suite avec quatre entraîneurs différents de 2002 à 2008 (Santini, Le Guen, Houllier, Perrin). L'évidence, s'agissant du PSG, est que la suprématie durera plus longtemps, et que l'entraîneur qui laissera une trace profonde ne la devra pas à un titre de champion de France », fait remarquer Vincent Duluc, conscient que seule la Ligue des champions fera désormais entrer définitivement le Paris Saint-Germain dans l'histoire...en même temps que son entraîneur.