Epidémie chez les CRS, PSG-Galatasaray sauvé par les gendarmes !

Epidémie chez les CRS, PSG-Galatasaray sauvé par les gendarmes !

Photo Icon Sport

De nombreux CRS étant subitement en arrêt maladie en raison d'une fatigue extrême, les autorités ont rappelé d'urgence des gendarmes afin d'assurer la sécurité et le déroulement du match PSG-Galatasaray ce mercredi soir au Parc des Princes.

Ce mercredi, soixante-cinq des soixante-quinze CRS de Poitiers qui devaient assurer la sécurité autour du Parc des Princes à l’occasion du match PSG-Galatasaray ont produit un arrêt maladie pour une extrême fatigue. Bien évidemment, certains voient là une réaction à la grève en cours, les forces de l’ordre étant sollicitées comme jamais depuis des mois. Afin de pouvoir permettre à cette rencontre de Ligue des champions de se dérouler, Le Parisien affirme que les autorités ont rappelé des escadrons de la gendarmerie mobile, qui comme les CRS n’ont pas le droit de grève, mais ne sont pas, eux, touchés par ce gros coup de fatigue.

Du côté du Paris Saint-Germain, on n’a aucun doute concernant le déroulement de ce dernier match de la C1 pour l’année 2019, même s'il a fallu repenser le dispositif de sécurité pour une rencontre importante pour le club stambouliote, mais pas vraiment pour le PSG. Selon les syndicats de CRS, c'est un carton jaune qui est ainsi mis au ministre de l'Intérieur, plus de 1.300 policiers étant actuellement en arrêt maladie pour surmenage.