EdF : Larqué compare l’affaire Kurzawa au cas Benzema

EdF : Larqué compare l’affaire Kurzawa au cas Benzema

Photo Icon Sport

Si elle ne fait pas autant de bruit que la désormais célèbre vidéo de Serge Aurier qui balançait sur son entraineur et d’autres joueurs au PSG, la divulgation de l’existence d’une vidéo où Layvin Kurzawa s’en prend à Didier Deschamps pourrait bien freiner la carrière internationale du joueur parisien. Pour le moment, l’ancien monégasque a fait appel à la police pour régler ce problème, ne cédant pas au chantage de plusieurs malfaiteurs qui menaçaient de divulguer une vidéo où le défenseur, réuni avec des amis, s’en prend à Didier Deschamps. Pour Jean-Michel Larqué, le mal est fait, et même si le Parisien a prévenu son sélectionneur de la situation et de l’existence de la vidéo, il sera difficile d’inverser la courbe alors que le champion du monde 1998 est forcément attendu au tournant après son infaillible fermeté à éjecter Karim Benzema du groupe.

« Kurzawa va le payer cher auprès du public. Il avait déjà été au cœur d’une affaire avec les Espoirs. Ça ne lui a pas suffi, il remet le couvert. Le PSG avait Aurier sur le côté droit qui est parti, on sait pourquoi. On a aujourd’hui Kurzawa à gauche. Je ne sais pas si le sélectionneur connait la teneur de cette vidéo, mais où serait la crédibilité de Didier Deschamps s’il le garde ? Il y a eu des gestes, des propos. Et puis, il y a la jurisprudence Karim Benzema. Pourquoi ce qui est valable pour l’un ne serait pas valable pour l’autre ? Je pense qu’il est plus près de la sortie que de l’entrée », a livré le consultant de RMC, pour qui on saura forcément très vite ce qu’en pense Didier Deschamps, puisque la sélection pour les matchs du mois d’octobre va très bientôt tomber.