Au PSG, Ancelotti s'amuse presque du « clash » avec Nenê

Au PSG, Ancelotti s'amuse presque du « clash » avec Nenê

Photo Icon Sport

Tout n'est pas rose ces derniers temps au PSG. Avec l'enchaînement de mauvais résultats (quatre matches sans victoire toutes compétitions confondues), le vestiaire parisien ne semble pas serein, à l'image de son milieu offensif Nenê. Le Brésilien aurait très mal vécu d'avoir été cantonné au banc le week-end dernier lors de la défaite face à Nancy (2-1). L'Equipe rapporte même que l'ancien monégasque avait déclaré furibond: «Je ne porterai plus jamais ce maillot». Des propos démentis depuis par l'intéressé, qui a reçu un soutien mesuré de la part de son entraîneur Carlo Ancelotti, interrogé par Le Parisien.

Quand on demande au technicien italien s'il a eu raison de se passer de Nenê en Lorraine, il répond en riant : «Bonne question ! Nous avions besoin d’un joueur comme Ménez pour attaquer dans la profondeur. C’est pourquoi j’ai changé le positionnement de Ménez pour qu’il joue à côté de Hoarau. C’était tactique. Il est venu me demander la raison pour laquelle il n’a pas joué, je lui ai expliqué et il a eu une bonne réaction. Quelqu’un a dit que je lui avais demandé d’aller s’échauffer et qu’il avait refusé, mais c’est faux. Je n’ai pas de problème avec Nene. Il fait partie d’une longue liste de joueurs que j’ai eus à mettre sur le banc pendant ma carrière. Rivaldo, Ronaldinho, Inzaghi, Kaká, Chevchentchko, Seedorf, Gattuso et Nenê…», a conclu l'entraîneur du PSG qui a avoué dans la même interview qu'il pensait que Nenê allait jouer dimanche, dans le choc de la 31e journée face à Marseille.