Affaire de la banderole anti-Qatar : Thiriez met la pression !

Affaire de la banderole anti-Qatar : Thiriez met la pression !

Photo Icon Sport

Cette fois, Bastia risque très gros à cause du comportement de ses supporters. Car il ne s’agit pas d’un simple envahissement de terrain ou de jets de projectiles. A l’occasion de la réception du Paris Saint-Germain samedi dernier, avec le contexte de deuil que l’on connaît, une partie du public corse a déployé une banderole hostile envers le club de la capitale : « Le Qatar finance le PSG... et le terrorisme ». Des mots qui ont choqué le président de la Ligue de Football Professionnel Frédéric Thiriez qui, même s’il n’aura pas son mot à dire sur la sanction à venir, pourrait bien influencer la commission de discipline avec ses déclarations.

« Je suis président de la Ligue et la commission de discipline de la Ligue, qui va traiter de cette histoire, est indépendante. C’est donc gênant pour moi d’en parler. A titre personnel, j’ai été très choqué par cette banderole, qui en plus a été affichée en plein pendant la minute de silence que j’avais réclamée, a condamné le dirigeant du football français dans Le Parisien. Sur le plan de l’éthique et du respect de l’autre, ce n’est pas bien. J’ai fait ce que je dois faire : j’ai saisi la commission de discipline, qui prendra les mesures qu’elle estime justes. » Le Sporting peut s’attendre à des mesures exemplaires.