OL : Un survet et un coup de gueule, le boss Juninho est demandé

OL : Un survet et un coup de gueule, le boss Juninho est demandé

Photo Icon Sport

Nouveau directeur sportif de l’Olympique Lyonnais, Juninho est arrivé avec une cote de popularité qui crevait le plafond avant même sa signature.

Son passé en tant que grand joueur du club, son amour maintes fois répété pour l’OL, la volonté de changement demandée par les supporters et approuvée par Jean-Michel Aulas, le Brésilien a marché sur du velours. Mais les premiers obstacles se présentent, et avec eux les premières critiques. Le DS n’a pas vraiment fait front derrière son entraineur, ce qui a clairement fragilisé ce dernier avant que Jean-Michel Aulas n’intervienne pour appeler tout le monde à l’unisson. En plus de cela, l’ancien numéro 8 s’éloigne vraiment du terrain, ce qui interpelle également. Est-ce une volonté de laisser toute la marge de manœuvre à son entraineur, ou de ne pas trop se mouiller ? En tout cas, Le Progrès lui demande de rectifier le tir.

« Des voix s’élèvent chez les anciens joueurs de l’OL issus de plusieurs générations pour que Juninho quitte son bureau : « Un directeur sportif doit être en survêtement sur le terrain, affirmer une autorité ». Alors Juninho ne serait-il pas mieux sur le terrain où à côté du coach à l’entraînement que dans un bureau ? Ce serait aussi le fait d’insister pour que les joueurs enfilent le bleu de chauffe. Puisque, divers témoignages laissent entendre que l’investissement des joueurs à l’entraînement n’est pas suffisant », a reporté le quotidien régional, pour qui il va falloir vraiment que Juninho se réveille et recadre l’effectif sous peine de laisser la situation s’enliser.