OL : Un proche de Lacazette raconte les coulisses de son départ

OL : Un proche de Lacazette raconte les coulisses de son départ

Photo Icon Sport

Officiellement transféré de l'Olympique Lyonnais à Arsenal le 5 juillet dernier pour la somme record de 60 ME, Alexandre Lacazette a rejoint la Premier League grâce à... Arsene Wenger.

Désireux de quitter son cocon lyonnais après quatre saisons pleines à l'OL, durant lesquelles il a marqué 91 buts en Ligue 1, Alexandre Lacazette a opté pour Arsenal. Un peu à contre cœur puisque son choix prioritaire allait vers l'Atlético de Madrid, mais une interdiction de recrutement jusqu'en 2018 l'a empêché de rejoindre son ami Griezmann. Pas de problème puisqu'il s'est vite retourné en signant chez les Gunners. Et ce transfert, l'international français le doit avant tout à Arsene Wenger. En effet, c'est à l'issue d'une discussion avec le manager d'Arsenal à Paris que Lacazette a décidé de rejoindre la Premier League cet été.

« Son transfert à l'Atletico était bouclé ou presque. Il voulait partir dans ce club, mais la situation l'a empêché d'y aller. Il n'aurait pas pu jouer à Lyon jusqu'en janvier et, dans une saison de Coupe du Monde, Alexandre ne pouvait pas se permettre de ne pas être au plus haut niveau pendant six mois. Wenger a alors frappé à la porte, et ils se sont rencontrés. Le style de jeu d'Arsenal est très bien pour lui. Il a toujours aimé les regarder. De plus, ce sera aussi plus simple pour Alexandre de jouer pour un manager français et avec d'autres joueurs français. Wenger le surveillait depuis longtemps, mais l'entraîneur français n'a été convaincu qu'au cours des derniers mois, quand Alex a marqué en Europa League dans les grands matchs. Jouer en Premier League, c'est bien car c'est le plus grand championnat au monde. Alexandre espère retrouver la Ligue des Champions dès la saison prochaine. Mais il est déjà content parce qu'il sait qu'il va jouer contre Chelsea, Manchester United, Manchester City, Liverpool et Tottenham... », a déclaré, sur The Sun, un proche de Lacazette, qui révèle donc que Wenger a parfaitement su profiter de la situation pour le recruter en lui disant qu'il le suivait depuis 2006 et ses premiers pas chez les jeunes de l'OL.