OL : Un Lyonnais accusé de plomber l’équipe

OL : Un Lyonnais accusé de plomber l’équipe

Photo Icon Sport

Défait face à Bergame ce jeudi, l’Olympique Lyonnais a laissé filer l’occasion de terminer en tête de sa poule (1-0).

Cette deuxième place pourrait coûter cher au moment du tirage au sort, lundi, des 16e de finale. En attendant que le sort s’en mêle, l’heure est au constat après ce premier revers européen de la saison, alors que Bruno Genesio avait tenté de redonner sa chance à quelques joueurs décevants ces derniers temps. C’est notamment le cas de Rafael, qui n’a encore une fois pas donné satisfaction. Toujours aussi brouillon dans la relance, peu décisif offensivement, le Brésilien a connu toutes les peines du monde à verrouiller son couloir défensivement. Dans Le Progrès comme dans L’Equipe, il a hérité de la pire note de sa formation : 3/10. Dans son commentaire, le quotidien national ne l’épargne clairement pas.

« Les Italiens de l'Atalanta n'ont pas mis longtemps à comprendre que les portes allaient s'ouvrir sur le côté droit de la défense lyonnaise. Spinazzola éliminait avec une facilité déconcertante l'ancien Mancunien avant que son centre au second poteau profite à Petagna. L'unique but de la partie, mais seulement le début du calvaire pour un Rafael toujours mal placé et qui refusait systématiquement les duels. Dès lors, les Bergamasques forçaient systématiquement le passage sur leur gauche et s'amusaient presque au contact de ce joueur qui n'a visiblement pas digéré sa mise à l'écart de l'équipe type », a fait savoir L’Equipe, pour qui il ne fait désormais aucun doute que la hiérarchie favorise Kenny Tete à la place de l’ancien de Manchester United.