OL : Tournon a eu « mal » pour Fekir en Russie, il s'explique

OL : Tournon a eu « mal » pour Fekir en Russie, il s'explique

Photo Icon Sport

Cet été durant la Coupe du monde, tous les joueurs de l’Equipe de France sont passés au moins une fois en conférence de presse. Et si certains se sont fait remarquer comme Adil Rami par exemple, d’autres étaient bien moins à l’aise. C’était notamment le cas de Thomas Lemar, mais surtout de Nabil Fekir. Et interrogé par RMC Sport, l’ancien chef de presse du staff tricolore Philippe Tournon a confié qu’il avait eu de la peine pour le capitaine de l’Olympique Lyonnais, l’invitant par ailleurs à prendre des cours pour travailler sa timidité.

« Pendant le Mondial, j’ai eu du mal à gérer les choses quand Nabil Fekir ou Thomas Lemar arrivaient. J’avais mal pour eux parce qu’ils étaient mal à l’aise, la question était toujours plus longue que la réponse. Ils ne développaient pas et avaient pourtant des choses à dire. Là, ce n’est pas une question d’éléments de langage, mais d’aptitudes naturelles à s’exprimer devant les médias. Je sais que la Fédération fait des efforts en ce moment dans ce sens, mais je trouve invraisemblable qu’un joueur arrivant en équipe de France ait une attitude de crainte ou de gêne par rapport à un micro ou une caméra. La timidité s’apprivoise et se travaille. Dans tous les stages de sélections de jeunes et dans les clubs, ça s’apprend. Il y a un travail à faire, car s’il avait été fait, nous n’aurions pas les cas suivants. N’Golo Kanté, Nabil Fekir ou Thomas Lemar sont des garçons qui doivent faire du media training, qui doivent apprendre à maîtriser une caméra ou un micro. Ce n’est pas possible de voir cela comme un corps étranger. C’est mon grand regret » a expliqué celui qui a pris sa retraite à l’issue de la Coupe du monde remportée par l’Equipe de France, et qui a vu passer plus de 250 joueurs en Bleus.