OL : Sylvinho est trop gentil, il prend un tacle

OL : Sylvinho est trop gentil, il prend un tacle

Photo Icon Sport

Malgré la piteuse copie rendue par son équipe samedi contre Bournemouth, Sylvinho a affiché sa confiance alors que l'Olympique Lyonnais débutera vendredi à Monaco sa saison de Ligue 1. Pour le nouvel entraîneur brésilien de l'OL, les pièces du puzzle continuent à se mettre en place et ses joueurs entameront le Championnat sans aucun retard. Un discours très positif, même si ce que l'on a vu de Lyon lors des matches de préparation peut susciter des interrogations et surtout des doutes sur le niveau de l'OL à cet instant de la saison. 

Pour Vincent Duluc, il est clair que Sylvinho ne veut pas affoler la population et que son discours est volontairement très positif en évitant de parler de ce qui pourrait évidemment faire craindre quelques soucis à venir. « Dans sa communication d’après-bouillie, l’entraîneur brésilien, rétif à la synthèse, hésite encore à dire les choses. Sans protéger outrageusement ses joueurs, il parle à côté des sujets qui fâchent et ne fait pas passer de message de remobilisation à son équipe, avant l’ouverture de la L1 à Monaco, vendredi prochain. De fait, sa position n’est pas très confortable, parce qu’il découvre à la fois un métier et un contexte, avec une langue qu’il ne maîtrise pas. Hier, il a dû faire passer ses messages sans son traducteur, Claudio Caçapa, qui est en stage de formation, ce qui souligne certaines limites de fonctionnement », fait remarquer le journaliste de L'Equipe, qui n'est pas encore convaincu par la révolution intervenue durant l'été à l'Olympique Lyonnais. Mais l'OL a déjà prouvé dans le passé que les choses pouvaient radicalement et positivement changer.