OL : Quand Ndombele était trop gros et se faisait chambrer sous la douche

OL : Quand Ndombele était trop gros et se faisait chambrer sous la douche

Photo Icon Sport

Tanguy Ndombele a fait une formidable impression avec Lyon dimanche dernier au Parc des Princes face au PSG, tenant en respect les stars parisiennes et adressant un missile, très médiatisé, sur la transversale. Depuis, l'ancien amiénois est la cible de toutes les attentions, et il le sera encore ce samedi soir lors de la réception de Dijon au Groupama Stadium. Considéré comme l'une des futures stars possibles de l'Olympique Lyonnais, Tanguy Ndombele n'a pourtant pas eu une carrière linéaire, devant faire des efforts pour rectifier quelques défauts.

Dans Aujourd'hui en France, Mickaël Bertansetti, président de Linas-Montlhéry, où Ndombele a joué entre 13 et 15 ans, puis est revenu bosser physiquement, se souvient que ce dernier avait quelques soucis de poids à vite corriger pour faire carrière. « Quand il est revenu à 17-18 ans (il s’est maintenu en forme pendant deux-trois mois à Linas), on l'avait un peu chambré dans les douches. Il avait des fesses assez imposantes », se souvient avec malice le responsable du club de la région parisienne. Une version confirmée par le directeur du centre de formation d’Amiens. « Il n’était pas très agréable au quotidien et il avait des problèmes de poids car il n’avait pas pris conscience de la valeur du travail. Il se reposait alors uniquement sur ses points forts », témoigne Patrice Descamps, qui a heureusement vite constaté que Tanguy Ndombele avait compris les messages. Grâce au travail, ces petits problèmes ont été oubliés et désormais l’international Espoirs peut briller sous le maillot tricolore et celui de l'Olympique Lyonnais.