OL : Pour retrouver le vrai Fekir, Genesio est prêt à tout changer

OL : Pour retrouver le vrai Fekir, Genesio est prêt à tout changer

Photo Icon Sport

Alors que l'Olympique Lyonnais avait trouvé un bon équilibre en 4-3-3 la saison dernière, ce schéma tactique s'est avéré inefficace contre le Paris Saint-Germain lors du Trophée des Champions samedi dernier (4-1).

Il faut dire que les Gones ont tenté de jouer haut, s'attendant peut-être à gêner les Parisiens habitués à monopoliser le ballon. Mais ça, c'était avant l'arrivée de l'entraîneur Unai Emery qui a amené de la variété chez le champion de France dont le jeu est devenu beaucoup plus vertical. Ce que Bruno Genesio n'avait visiblement pas prévu, pas plus que les erreurs de ses hommes.

« Même contre une équipe moins forte, si on reproduit ce genre d’erreurs, on sera en grande difficulté. J’assume ma responsabilité sur le plan de jeu, mon approche du match n’a pas été la bonne et on a tout confondu, jouer, presser, alors qu’il fallait aussi être capable d’accompagner les appels, reformer un bloc plus bas aussi car Paris a un jeu un peu différent de la saison dernière. On a fait preuve d’un peu trop d’ambition dans le jeu en oubliant quelle équipe était en face », a reconnu le coach lyonnais dans un entretien accordé au Progrès. Du coup, Genesio envisage un changement de stratégie et un retour au 4-4-2 en losange.

Le retour du 4-4-2 en losange

Un système qui placerait Nabil Fekir dans les meilleures conditions aux côtés d'Alexandre Lacazette. « Le 4-3-3 est un système que j’aime bien, car il me paraît équilibré quand on a le ballon et aussi quand on ne l’a pas, même si ce match me contredit complètement. Il faut aussi pouvoir jouer avec un autre système pour que les joueurs s’expriment avec leurs qualités, a confié le technicien. J’y pense, car je vois très bien que ce n’est pas dans ce système que Nabil (Fekir) va s’épanouir le plus. Il est possible qu’on en utilise deux, le 4-3-3 et un autre déjà utilisé, comme le losange avec deux attaquants. » Soit le schéma qui avait permis à l'OL de bousculer le PSG jusqu'à la fin de la saison 2014-2015...