OL : Marçal se trouve mauvais, mais il attend plus de Genesio

OL : Marçal se trouve mauvais, mais il attend plus de Genesio

Photo Icon Sport

Confronté à un calendrier chargé, l’entraîneur de l’Olympique Lyonnais Bruno Genesio effectue des rotations à quasiment tous les postes.

Cela vaut notamment pour les latéraux. A droite, même s’il possède un avantage, le titulaire Kenny Tete doit parfois laisser sa place à Rafael. Et de l’autre côté, la concurrence entre Ferland Mendy et Fernando Marçal est plus équilibrée, ce qui ne plaît pas au Brésilien. L’ancien Guingampais a donc profité de son passage en conférence de presse pour se plaindre de son temps de jeu.

« C’est un peu difficile parce que je n’ai jamais été dans cette situation, a regretté le latéral de 28 ans. Au club, nous avons quatre bons latéraux. C’est difficile pour Bruno aussi. Mais pour moi, particulièrement, c’est dur car c’est important de jouer pour la confiance et les automatismes. Le plus important est que l’équipe joue bien et gagne. »

Marçal en veut à Genesio

Ravi pour le collectif, Marçal n’arrive pourtant pas à oublier sa frustration. « Ce n’est pas normal de changer souvent de latéral, a-t-il estimé. C’est important de jouer à 100%. Quand tu joues tous les matchs, tu es fatigué. C’est important de beaucoup jouer pour la confiance. Moi, je sens que je n’ai pas 100% de confiance quand tu joues une semaine et une autre non. » Le natif de São Paulo s’est donc entretenu avec Genesio.

« On en a parlé ensemble aujourd’hui. Je sais que c’est dur pour lui aussi. On a quatre bons latéraux, il doit choisir entre nous. C’est différent car Guingamp jouait le championnat. Ici, il y a beaucoup de matchs. C’est un peu différent. Là-bas, je jouais tous les matchs. Je pense que les performances étaient meilleures car j’avais plus de confiance », a expliqué Marçal, qui commence doucement à comprendre les différences entre l'EAG et l'OL...