OL : Lyon évite le pire grâce à l'UEFA, Aulas peut souffler

OL : Lyon évite le pire grâce à l'UEFA, Aulas peut souffler

Photo Icon Sport

Le 26 février prochain, l’Olympique Lyonnais accueillera la Juventus Turin au Groupama Stadium dans le cadre des 8es de finale de la Ligue des Champions.

Et ces derniers jours, on craignait en interne que cette rencontre se dispute dans un stade totalement vide suite aux incidents entre les joueurs et les supporters de l’OL sur la pelouse le 10 février dernier, à la fin du match OL-Leipzig. Mais en ce milieu de semaine, l’UEFA a annoncé que les incidents seront étudiés le 27 février prochain… soit un jour après le match de Ligue des Champions contre la Juventus Turin. Ce qui signifie que le stade sera bel et bien plein pour cette affiche de gala face aux partenaires de Cristiano Ronaldo.

Néanmoins, l’OL n’échappera pas, ensuite, à une sanction digne de ce nom. Car une procédure disciplinaire a été ouverte et plusieurs charges ont été retenues : protection insuffisante de l’aire de jeu, lancer d’objets, escaliers bloqués et utilisation d’un pointeur laser. Sauf surprise, l’Olympique Lyonnais devrait donc payer cher ces débordements car un match à huis clos pèse au-dessus de sa tête depuis plusieurs mois. Lors de la séance du 27 février prochain, la commission de discipline de l’UEFA examinera également le cas du PSG pour des troubles lors du match face à Galatasaray en Ligue des Champions. Les clubs français seront donc fixés sur leur sort dans un peu plus de deux mois.