OL : Le craquage des Bad Gones a été organisé par l'OL

OL : Le craquage des Bad Gones a été organisé par l'OL

Photo Icon Sport

Dimanche, le public record du Groupama Stadium a fêté la dernière victoire à domicile de l'année 2017 de l'Olympique Lyonnais contre l'Olympique de Marseille (2-0). Et le show s'est particulièrement déroulé chez les Bad Gones. À l'occasion de son trentième anniversaire, le plus gros groupe de supporters de l'OL a allumé le feu en multipliant les animations avec des tifos... et les craquages de fumigènes avant le début de la deuxième période, notamment. Un spectacle impressionnant que la LFP ne veut plus voir, puisque les outils pyrotechniques sont interdits lors des matchs, mais qui avait été préparé en concertation avec le club lyonnais, comme l'avoue RMC.

« Un dialogue "constructif" s’était en effet noué entre la direction et les ultras pour que les animations puissent avoir lieu tout en évitant le moindre débordement. Le board de l’Olympique Lyonnais a ainsi accepté les craquages de fumigènes à condition qu’il n’y en ait pas lors des prochains matchs et que ceux-ci n’interfèrent pas avec la partie. Voilà pourquoi, les fumigènes se sont quasiment uniquement embrasés durant la pause. La direction "assumera" devant la commission de discipline », fait savoir la radio. Quoi qu'il en soit, les Gones ont profité de l'occasion pour se rapprocher de leurs supporters puisque Bruno Genesio et certains joueurs, comme Fekir et Cornet, ont célébré la victoire contre Marseille en craquant des fumigènes sur la pelouse à la fin de la rencontre. Une belle fête de fin d'année.