OL : L'ambiance d'Istanbul, Aulas en rigole presque

OL : L'ambiance d'Istanbul, Aulas en rigole presque

Photo Icon Sport

Jeudi, le Parc OL verra débarquer plus de 15.000 supporters du Besiktas, et l'Olympique Lyonnais souhaite que ses fans réussissent à faire oublier cet énorme soutien de la communauté turque à la formation stambouliote. Et dans une semaine, le club rhodanien devra se débrouiller tout dans la bruyante Vodafone Arena, les autorités françaises ayant poussé Lyon à ne pas organiser de voyage officiel de ses supporters en raison de problèmes éventuels liés à la sécurité.

Quoi qu'il en soit, pour Jean-Michel Aulas, les footballeurs lyonnais ne doivent pas trembler d'avance par rapport à ce qui les attend à Istanbul. Car le président de l'Olympique Lyonnais estime, dans un entretien accordé au Progrès, que le public du Parc OL vaut bien celui du Besiktas. « Il faut arrêter de dire que le match à Besiktas va être difficile. Le plus difficile, c’est celui de jeudi. Je connais le nouveau stade magnifique de Besiktas. Je connais plein de gens qui y ont joué. J’ai vu Christian Karembeu, directeur sportif de l’équipe d’Olympiakos, qui y a joué au tour précédent. C’est moins dur que Bastia. C’est un stade neuf, sécurisé. Bien sûr qu’il y a de l’ambiance, mais comme au Parc OL. Il faut arrêter de filer la trouille aux joueurs. J’aimerais bien qu’on soit à la hauteur des supporters turcs. Et ce match à Besiktas ne sera pas plus difficile que celui à Rome », prévient Jean-Michel Aulas, pas plus effrayé que cela par le déplacement à venir en Turquie.