OL : Humilié et convoité en Angleterre, Genesio a pris sa décision

OL : Humilié et convoité en Angleterre, Genesio a pris sa décision

Photo Icon Sport

Quel avenir pour Bruno Genesio ? Depuis la conférence de presse mardi soir, la tendance s’est totalement inversée.

Alors que l’on pressentait une prolongation de son contrat bientôt terminé, l’entraîneur de l’Olympique Lyonnais a été victime de la défaite contre Rennes (2-3) en demi-finale de la Coupe de France. Résultat, la décision ne sera pas prise avant la fin de la saison. « Je vais tout donner pour amener l’équipe à la deuxième place, et laisser le club dans l’état où je l’ai trouvé, à savoir en Ligue des Champions », avait réagi le coach des Gones, dans une phrase qui laissait penser à un départ.

Surtout lorsque l’on sait que Genesio, qui s’est entouré de l’agent Pini Zahavi, voit sa cote augmenter en Angleterre. La radio RMC confirme puisque Newcastle et West Ham l’auraient contacté ces dernières semaines. Dans ces conditions, on comprendrait que le technicien ait la tête ailleurs d’ici la fin de l’exercice. Il faut dire que la Premier League représente un challenge intéressant.

Genesio n'est pas rancunier

Mais apparemment, ces approches anglaises et l’humiliation vécue n’ont pas changé son état d’esprit. « Il n’a pas dit son dernier mot, il veut rester à l’OL et veut finir deuxième, a confié un membre du club rhodanien. Sa phrase n’était pas un adieu mais une forme de respect de l’institution, maintenant il est dépendant de la réflexion du président. » La balle est donc toujours dans le camp de Jean-Michel Aulas.