OL : Garibian fan d'Aulas, Pierre Ménès ne voit que ça

OL : Garibian fan d'Aulas, Pierre Ménès ne voit que ça

Photo Icon Sport

Toujours discret sur les prestations de ses hommes, le patron des arbitres Pascal Garibian a pris la parole après l’Olympico. Une intervention jugée suspecte.

Ce fait de jeu risque de faire parler pendant toute la trêve internationale. Il est toujours question du penalty accordé à l’Olympique de Marseille contre l’Olympique Lyonnais (2-1), alors que la main de Morgan Sanson aurait dû être sanctionnée avant celle de Thiago Mendes. C’est du moins l’analyse de Pascal Garibian qui n’a pas hésité à contredire l’arbitre Antony Gautier. Un fait suffisamment rare pour que Pierre Ménès s’interroge.

« L’air de rien, il s’est passé un truc assez dingue, a commenté le consultant pour Yahoo Sport. Pascal Garibian a, en gros, chargé Mr Gautier, en disant que le penalty accordé à Marseille n’était pas valable suite à la main de Sanson. C’est la première fois que Garibian l’ouvre comme ça. Trois jours après, donc là c’est un record du monde de longueur de la VAR puisqu’il a fallu 72 heures. On est loin des huit minutes de Brest-Dijon. Je ne vois pas l’intérêt de dire ça, ou alors ça fait juste plaisir à Jean-Michel Aulas. Et encore, je ne suis pas certain… »

Ménès dénonce les « nazes »

« Et puis quel intérêt de déjuger son arbitre ? Ça veut dire quoi, que Mr Gautier ne connaît pas le règlement ? En plus, la règle est con ! Cela me conforte dans ce que je pense depuis le début, c’est que la VAR est un bon outil, mais qui est utilisé par des nazes. On ne peut pas continuer comme ça… Soit on supprime la VAR, soit on la fait utiliser par des gens compétents », a réclamé Pierre Ménès, toujours aussi sévère avec les arbitres de Ligue 1.