OL : Des minutes et des titres, Aouar annonce ses ambitions

OL : Des minutes et des titres, Aouar annonce ses ambitions

Photo Icon Sport

Considéré comme un grand espoir de l'Olympique Lyonnais, Houssem Aouar souhaite franchir un véritable palier dans son club formateur cette année.

La saison dernière a été celle de la découverte pour Houssem Aouar. Auteur de son premier but sous le maillot lyonnais pour sa première sortie au Parc OL face à Alkmaar en Europa League en février, le milieu de terrain veut regoûter à ce bonheur cette saison. Et pas qu'une seule fois ! À 19 ans, Aouar estime avoir fait le tour chez les jeunes. Et il a, par conséquent, envie de s'imposer le plus rapidement possible dans le groupe de Bruno Genesio.

« Il faut s'adapter entre les jeunes et les pros, j'arrive plutôt bien à le faire. Il y a une différence dans l'intensité. Mon objectif est d’essayer d’être encore de plus en plus dans le groupe pro et ne plus le quitter. Le rôle de remplaçant ? C’est totalement différent de faire des bouts de match et de rentrer dans les dernières minutes d’une rencontre. Il faut savoir jouer juste, donner le ballon au bon moment. Il y a un peu plus de pression… Les semaines à 2 matchs sont une opportunité de plus pour gratter un peu de temps de jeu. Les dernières recrues ? C'est pour renforcer l'équipe, mais c'est une concurrence en plus. Je veux gratter le maximum de temps de jeu en septembre, avec cet enchaînement de matchs. Mes objectifs sont largement plus élevés que ceux de l'an dernier. Je suis beaucoup attendu par les supporters, j'espère leur faire plaisir. Le numéro 8 ? Je suis très fier de porter ce numéro. C’est un lourd héritage mais ça ne me mets pas de pression supplémentaire. C’est un numéro qui me plaît compte tenu de mon style de jeu. J’ai vu tous les exploits de Juninho devant la télévision et au stade. C’était beau. Mon rêve ? S'imposer à l'OL, c'est mon club. J'ai aussi envie de gagner beaucoup de trophées avec Lyon », a lancé, sur OL TV, Aouar, qui veut donc se montrer au cours des prochaines semaines, comme il l'a fait face à Nantes fin août, malgré les arrivées estivales de Diop et de Ndombele.