OL : Depay, Marcelo, Ndombele, c’est le bordel dans le vestiaire

OL : Depay, Marcelo, Ndombele, c’est le bordel dans le vestiaire

Photo Icon Sport

Jean-Michel Aulas ne va pas aimer, mais pas du tout. A l’heure où Lyon tente de mettre en place l’union sacrée pour sauver sa place sur le podium, et que Bruno Genesio s’est sacrifié en annonçant qu’il ne serait plus l’entraineur la saison prochaine, les joueurs ne sont pas vraiment dans cet état d’esprit commando. L’Equipe s’est penchée sur l’ambiance à l’intérieur du vestiaire lyonnais, et ce n’est clairement pas joli. En dehors d’un Anthony Lopes qui cherche à mobiliser les troupes et qui a poussé un coup de gueule en ce sens dans la semaine, les individualités prennent le dessus, et ne laissent pas transparaitre une volonté farouche d’inverser la tendance après trois défaites consécutives.

A commencer par Memphis Depay, qui est parti en pleine semaine à Amsterdam pour assister à un concert de rap, rentrant mercredi matin sans se cacher, puisqu’il a publié des photos de sa soirée agitée sur les réseaux sociaux. En retour, le Néerlandais a subi les gros yeux de ses dirigeants... C’est le contraire pour Nabil Fékir, qui ne dit plus rien et ne prend pas vraiment son rôle de capitaine à cœur selon le quotidien sportif. Ce dernier explique également que Tanguy Ndombele, qui se voit déjà ailleurs, est « encore plus déconnecté » que d’habitude tandis que Marcelo agace ses coéquipiers par son manque de sérieux. Des comportements qui interpellent et qui sont forcément liés à la situation du club, à l’heure où le départ de Bruno Genesio a été entériné plus tôt que prévu, et que les spéculations portent désormais sur son successeur. Mais il serait bon de ne pas oublier qu’il y a une saison à terminer avant cela.