OL : Déconnectés, Aouar et Reine-Adélaïde provoquent des bugs à Lyon

OL : Déconnectés, Aouar et Reine-Adélaïde provoquent des bugs à Lyon

Photo Icon Sport

Accroché sur le terrain d’Amiens (2-2) vendredi en championnat, l’Olympique Lyonnais confirme les difficultés aperçues ces dernières semaines.

Oubliez l’équipe séduisante des deux premières journées, les hommes de Sylvinho sont vraiment retombés dans leurs travers. Parmi les défauts connus de longue date, cette incapacité à conserver le bloc équipe et la maîtrise tout au long d’une rencontre. Une faille symbolisée par les bugs de l’entrejeu, avec un Lucas Tousart souvent esseulé. Le milieu défensif n’aime pas les critiques sur ses limites techniques, mais force est de constater que ce rôle d’animateur ne lui correspond pas. Pour sa défense, il faut souligner l’étrange position de Jeff Reine-Adélaïde et Houssem Aouar, davantage en soutien de l’attaquant que relayeurs.

Ce placement leur permet quelques fulgurances, à l’image de l’action du renfort lyonnais passeur décisif pour Moussa Dembélé. En revanche, cette tendance empêche toute connexion entre les deux milieux trop éloignés l'un de l'autre. La preuve avec les statistiques relayées par France Football, les deux Espoirs français n’ont échangé que 8 passes à Amiens, dont 5 lors des 70 premières minutes. Conséquence pour toute l’équipe, l’OL n’a réussi que 48 passes dans le dernier tiers adverse, contre 84 pour l’ASC qui n’a pourtant pas les mêmes qualités individuelles…