OL : Darder époustouflé par l’ambiance du Parc Olympique Lyonnais

OL : Darder époustouflé par l’ambiance du Parc Olympique Lyonnais

Photo Icon Sport

Titulaire ce dimanche face au PSG en raison des absences de Grenier et Tolisso notamment, Sergi Darder n’a clairement pas été le maillon faible de l’OL.

Précis et volontaire, l’Espagnol a confirmé ses progrès récents et son acclimatation progressive en réalisant un match plein, ponctué d’un but exceptionnel grâce à un enchainement au cœur de la surface, et avec une mystification de Thiago Silva en prime. Un récital qui démontre que l’ancien majorquin commence à digérer le changement de championnat et les attentes liées à son transfert. Même s’il ne veut clairement pas enfoncer son ancien entraineur, Darder reconnaît que l’arrivée de Bruno Genesio a remis tout le monde dans le bon sens, y compris avec un changement tactique.

« Je n'ai pas trop joué au début. J'avais l'impression de ne plus progresser, même à l'entraînement, et à partir du mois de janvier, j'ai eu de bien meilleures sensations. J'étais bien avec Hubert (Fournier), mais je pense qu'avec Bruno (Genesio), il y a un peu plus d'engagement, l'ambiance est meilleure, la dynamique aussi et c'est plus facile pour tout le monde. C'était difficile pour moi de jouer en 4-4-2 losange, car je n'ai jamais joué comme ça. C'était tout nouveau pour moi et c'était très difficile. Je préfère jouer à deux devant la défense, mais ça me plaît aussi d'évoluer en 4-3-3. Face au PSG, je me suis bien senti dans ce système. La L1, c'est beaucoup plus difficile que la Liga. Et puis il y a plus de concurrence ici qu'à Malaga », a reconnu Sergi Darder sur RMC, avant d’admettre également qu’il avait eu beaucoup de mal avec la dimension physique de la Ligue 1.

Mais dans l’inédit, il y a aussi visiblement l’ambiance du Parc Olympique Lyonnais, qui a bluffé totalement le milieu de terrain ce dimanche. « Lyon est un top-club. Je n'ai jamais joué dans un stade avec une telle ambiance. Même en Espagne », a assuré le joueur de l’OL, qui sait que le public bouillant a joué son rôle, notamment en fin de match, pour aider Lyon à tenir sa victoire face au Paris SG.