OL : « Comportements racistes », les révélations qui font très mal

OL : « Comportements racistes », les révélations qui font très mal

Photo Icon Sport

Depuis le match de la saison passée face à Besiktas, l’Olympique Lyonnais est sous le coup d’une suspension de Coupe d’Europe avec sursis. C’est à dire qu’au prochain incident majeur, le club rhodanien risque une exclusion de toute compétition européenne. Eliminé par le CSKA Moscou, l’OL peut néanmoins trembler devant l’enquête lancée par l’UEFA sur le comportement de ses propres supporters lors de ce même match. Si des arrestations ont encore eu lieu récemment à propos des évènements qui ont eu lieu à l’extérieur du stade (affrontements entre une centaine de « supporters » nationalistes et la BAC), c’est surtout au sujet de ce qu’il s’est passé dans le stade que Lyon peut s’inquiéter. En effet, l’UEFA a bien fait comprendre que l’enquête était menée sur le « comportement raciste » dans les tribunes.

Une référence à des images envoyées par l’association FARE, qui lutte contre le racisme et la discrimination dans le football. L’ONG avait été mise au courant du débarquement de supporters de mouvance d’extrême-droite et a donc ciblé clairement la partie de la tribune concernée. Les images permettent, selon L’Equipe, de voir plusieurs salutations nazies et même un symbole « SS » affiché furtivement dans la tribune. Cela concerne quatre ou cinq personnes, mais contredirait le communiqué de l’OL, qui évoquait lui « un geste furtif d’un individu ». Le club rhodanien a néanmoins multiplié les plaintes et les décisions radicales d’exclusion pour montrer sa bonne foi à l’UEFA, même si ces images venues de l’association FARE vont certainement peser dans la décision finale de l’instance, tant elles renvoient une très mauvaise image des tribunes lyonnaises.