OL : Cette excuse après Lyon-PSG, il n'y croit pas du tout

OL : Cette excuse après Lyon-PSG, il n'y croit pas du tout

Photo Icon Sport

Cinq défenseurs, aucun tir cadré, une défaite 1-0, Lyon a beaucoup déçu lors du choc face au PSG ce dimanche soir.

Plus que le revers, c’est la manière et le manque d’ambition dans le jeu rhodanien qui a marqué les esprits. Par le passé, l’OL n’était clairement pas régulier, mais dans les gros matchs, les joueurs avaient le mérite d’oser et de faire au moins trembler l’adversaire. Cela n’a pas été le cas et les excuses trouvées par Sylvinho n’ont pas du tout convaincu Jean-François Gomez. Le journaliste du Progrès n’a pas aimé l’explication de l’entraineur brésilien après la rencontre. « J'ai mis sur le terrain nos plus gros joueurs, il y avait Moussa Dembélé, Memphis Depay, Thiago Mendes, Jeff Reine-Adélaïde, Houssem Aouar... Tous ces joueurs-là sont capables de faire des différences, il me restait peu d'autres choix offensifs sur le banc », avait ainsi expliqué Sylvinho.

Une excuse qui ne tient pas debout pour le journaliste. « Si la première partie de sa réponse est juste, la deuxième est étonnante, puisqu’il avait encore trois joueurs offensifs en réserve (Traoré, Cornet, Terrier), pour un défenseur (Tete) et deux milieux (Tousart, Jean Lucas). Aurait-il dû agir plus tôt ? C’est toute la question. Les spectateurs et téléspectateurs ont plutôt eu la sensation que Sylvinho avait misé sur un 0-0 », a souligné Jean-François Gomez, pour qui l’entraineur lyonnais aurait pu faire des choix plus offensifs avant de se retrouver mené au score, à la 89e minute.