OL : Bosser avec Aulas, ce n'est pas l'enfer avoue Genesio

OL : Bosser avec Aulas, ce n'est pas l'enfer avoue Genesio

Photo Icon Sport

Passé du rôle d'adjoint d'Hubert Fournier à celui d'entraîneur principal de l'Olympique Lyonnais en fin d'année, Bruno Genesio s'est retrouvé d'un seul coup sous les ordres directs de Jean-Michel Aulas.

Et quand on connaît le poids du président de l'OL dans la gestion au quotidien du club rhodanien, il semblait évident que le nouveau technicien allait devoir apprendre à vivre sous cette pression permanente. Mais, dans L'Equipe, Bruno Genesio dément cette version des faits, faisant même un portrait très flatteur de la manière dont Jean-Michel Aulas se comporte avec lui depuis qu'il l'a nommé coach.

« Si je l’ai cinq fois par jour au téléphone ? Non, pas cinq fois. Il y a même des jours où je ne l'ai pas au téléphone. Mais oui, ce contact permanent est ce qui a le plus changé. Pour être honnête, c'était une question que je me posais. Je suis agréablement surpris. C'est quelqu'un de toujours positif, qui essaie de comprendre les choses et qui est toujours derrière son entraîneur. Et il a suffisamment d'expérience pour avoir un avis. Quand on a la tête dans le guidon, cela peut ouvrir les yeux sur certaines choses », explique Bruno Genesio, qui va désormais devoir finaliser sa prolongation de contrat comme entraîneur de l’OL, Jean-Michel Aulas ayant plusieurs fois fait savoir qu’il avait bien l’intention de continuer avec son coach, surtout depuis samedi soir.