OL : Azmoun pour 11 millions d'euros, les Russes déchirent l'offre

OL : Azmoun pour 11 millions d'euros, les Russes déchirent l'offre

L'Olympique Lyonnais est passé à l'offensive dans le dossier Sardar Azmoun avec une offre à 11 millions d'euros. En Russie, les médias affirment que jamais le Zénith Saint-Pétersbourg n'acceptera ce prix.

On est désormais entré dans la dernière semaine du mercato et après avoir bouclé la signature de Xherdan Shaqiri, Juninho souhaite offrir à Peter Bosz un nouvel attaquant en la personne de Sardar Azmoun. Le buteur international iranien du Zénith Saint-Pétersbourg a fait l’objet d’une première offre de la part de Jean-Michel Aulas, le président de l’Olympique Lyonnais proposant 11 millions d’euros à son homologue russe selon les informations de L'Equipe. A l’heure où l’OL n’a pas encore vendu Maxwel Cornet ou Houssem Aouar, les deux dossiers les plus chauds dans le sens du départ, le club rhodanien ne peut pas faire n’importe quoi et offrir les 20 millions d’euros que le Zénith attendait dans un premier temps pour céder l’avant-centre de 26 ans, lequel a entamé sa dernière année de contrat.

Cependant, différents médias russes confirment ce mercredi que le club entraîné par Sergueï Semak n’a pas donné suite à cette première offre, le Zénith Saint-Pétersbourg étant persuadé que Sardar Azmoun vaut nettement plus. Notamment parce que des contacts existent avec des clubs italiens et allemands. Tout comme pour Shaqiri, l’Olympique Lyonnais souhaite négocier de manière agressive et l’agence Tass indique que les dirigeants de l’OL, qui ont été prévenus que les 11 millions d’euros ne suffiraient pas, seraient déjà prêts à faire parvenir une deuxième offre revue à la hausse. Peter Bosz est totalement convaincu qu’Azmoun est le joueur qu’il manque à Lyon sur le plan offensif, et du côté de Juninho on ne veut rien refuser au chouchou des supporters. L'opération pourrait rapidement se finaliser si cette fois le club de Ligue 1 fait un petit effort de plus.