OL : Aulas rassure tout le monde, Pathé ne se retire pas doucement de l'OL

OL : Aulas rassure tout le monde, Pathé ne se retire pas doucement de l'OL

Photo Icon Sport

L'assemblée générale des actionnaires d'OL Groupe avait lieu mardi bien évidemment au Groupama Stadium. Et à cette occasion, Jean-Michel Aulas a dévoilé quelques nouveautés dans le montage financier, et notamment le fait qu'IDG, l'investisseur chinois qui a misé 100ME dans le club rhodanien l'an dernier, est devenu le deuxième plus gros actionnaire de l'Olympique Lyonnais, passant devant le groupe Pathé cher à Jérôme Seydoux, proche de Jean-Michel Aulas et dirigeant de longue date de l'OL.

Le président de l'Olympique Lyonnais a cependant rassuré tout le monde, si Pathé recule au nombre de ses parts, il ne s'agit pas d'une décision de de désengager, mais plutôt d'un aménagement purement financier. « C’est un geste technique. Pathé était juste en dessous du seuil de 30 % du capital qui, selon les règlements boursiers, l’aurait obligé, en cas de franchissement de ce seuil, à lancer une OPA sur le titre (...) Cela ne préjuge pas du tout de son intérêt pour OL Groupe. Leur engagement est total », précise, dans Le Progrès, Jean-Michel Aulas, qui a récupéré les parts de Pathé, restant le premier actionnaire de l'Olympique Lyonnais.