OL : Aulas ignorerait une offre incroyable pour Fékir à une condition

OL : Aulas ignorerait une offre incroyable pour Fékir à une condition

Photo Icon Sport

Les jours passent et le transfert de Nabil Fékir à Liverpool, annoncé comme inévitable en juin, se complique sérieusement.

Les Reds ne sont pas revenus concrètement à l’attaque dans ce dossier, et Jurgen Klöpp a même récemment fait savoir qu’il était satisfait du mercato réalisé par son club, et n’attendait pas spécialement d’autres recrues. En plus de cela, Sadio Mané a récupéré le n°10 laissé libre par Coutinho l’hiver dernier, celui que Fékir pensait porter sur les bords de la Mersey. Un départ du capitaine lyonnais est-il donc toujours possible, à Liverpool ou ailleurs ? Pas selon Jean-Michel Aulas, qui a profité du match amical de l’OL face à Fulham pour rappeler que son club n’avait aucun besoin de vendre, et repousserait toutes les propositions si jamais Fékir n’avait pas l’intention de partir. Un comportement fidèle à la politique du club, qui ne retient pas ses joueurs de force, mais ne craque pas sous les offres si le joueur veut rester.

« Nabil sera là cette saison même si dans le football, rien n'est jamais arrêté. On a besoin de lui, c'est l'un des meilleurs joueurs français, il a gagné la Coupe du monde, on va jouer la Ligue des Champions, ce serait un peu dommageable si on ne pouvait pas le garder maintenant. J’ai envie qu’il reste, Bruno Genesio a envie qu’il reste. A 90 % il sera à Lyon cette saison. A partir du moment où, fin juillet, il n’est pas parti, il restera », a prévenu le président lyonnais, persuadé que ce départ XXL n’aura pas lieu, même si cela dépend surtout de Fékir.

« On a envie de faire une très bonne saison, on veut donner les moyens à Bruno, et ce n’est pas la hauteur de l’offre qui nous ferait changer de position mais le bon vouloir de Nabil. On a les moyens, et aucun joueur ne partira contre notre volonté », a assuré Jean-Michel Aulas, pour qui les très belles ventes déjà effectuées cet été mettent l’OL en position de force sur le marché des transferts. Du moins en ce qui concerne les départs.