OL : Aulas accusé, il s'est planté et a plombé Lyon

OL : Aulas accusé, il s'est planté et a plombé Lyon

Photo Icon Sport

Jean-Michel Aulas est un homme qui divise en France. Et désormais, le président rhodanien divise au sein même des supporters de l’Olympique Lyonnais. Car sa communication et sa gestion du dossier Bruno Genesio ont laissé sans voix les fans de l’actuel 3e de Ligue 1, même les plus fervents défenseurs de « JMA ». A n’en pas douter, la communication du patron de l’OL le 2 avril dernier, le soir de Lyon-Rennes n’a pas aidé l’équipe selon Christian Lanier, suiveur assidu de l’actualité lyonnaise pour Le Progrès.

« La responsabilité de Jean-Michel Aulas dans le fiasco actuel est forcément engagée. Son timing du mois d’avril pour évoquer l’avenir de Bruno Genesio n’a pas été heureux. La soirée du 2 avril s’est retournée contre l’OL donc ce n’est pas heureux. Et puis ensuite, il y a ce qui en découle : les défaites contre Dijon et Nantes. Et il y a encore un timing bizarre après cette défaite puisque Bruno Genesio a annoncé son départ au lendemain du match. Mais le 2 avril et le 12 avril, ce sont deux dates importantes car on est en droit de se demander si cela était approprié d’agir de cette manière d’un point de vue communication » a confié le journaliste, qui estime que le piège de Jean-Michel Aulas s’est refermé sur lui-même. Et qu’il en paye aujourd’hui les conséquences…