OL : Anthony Lopes, le gros coup signé Bosz-Juninho

OL : Anthony Lopes, le gros coup signé Bosz-Juninho

Icon Sport

Placé sous la menace d'une possible signature d'André Onana, Anthony Lopes a retrouvé son meilleur niveau à Lyon et l'OL l'a encore constaté à Montpellier.

Anthony Lopes a largement contribué à la victoire de l’Olympique Lyonnais dimanche à Montpellier, le gardien de but international portugais repoussant les assauts héraultais. Après la fin du match, Peter Bosz ne masquait pas sa grosse satisfaction après la prestation de son portier, tout en avouant qu’il aurait probablement attendu mieux de ses joueurs. « Si Lopes est une grosse satisfaction ? Oui et non, oui car il a été très bon, mais non car c’est notre gardien de but qui est aussi notre meilleur joueur sur ce match », ironisait l’entraîneur de l’OL, conscient que sans un Anthony Lopes des grands jours, le club de Jean-Michel Aulas ne serait reparti avec trois points très précieux de la Mosson. Ce ne sont pas les attaquants de Montpellier qui diront le contraire, et notamment Florent Mollet, dont la frappe à l’heure de jeu a permis à Lopes de réaliser une parade de grande classe. S’il ne veut pas rouler des mécaniques, le gardien de but de Lyon peut cependant se dire qu’il a répondu de la plus belle des façons à Juninho et Peter Bosz. 

Anthony Lopes, numéro 1 à Lyon, c'est validé

Fin juin, Anthony Lopes a en effet compris que même s’il était le chouchou des supporters lyonnais, le nouvel entraîneur de l’OL, soutenu par le directeur sportif brésilien, voulait lui coller un énorme concurrent en la personne d’André Onana, le portier de l’Ajax Amsterdam. Malgré d’intenses négociations, et alors que l’accord semblait trouvé avec le club néerlandais, Onana avait finalement fait volte-face, préférant attendre la fin de saison pour être libre…et signer à l’Inter Milan. Résultat, Anthony Lopes a été conforté dans son rôle de numéro 1, mais en ayant pleinement conscience qu’il devait retrouver son meilleur niveau sous peine de voir un concurrent débarquer au prochain mercato. Visiblement, le message est très bien passé, car Anthony Lopes a fait oublier ses errements de la saison passée. C’est d’ailleurs ce que confirme, dans L’Equipe, Jordan Ferri, désormais à Montpellier, mais qui est resté un ami proche du gardien de but de l’Olympique Lyonnais. « Il fait un très bon début de saison, il est sur une bonne dynamique. L’an dernier c’était plus compliqué, mais il montre qu’il a du caractère et qu’il mérite sa place à Lyon », avoue l’ancien joueur de l’OL. La menace Onana a donc fonctionné, bien joué Juninho et Peter Bosz.