OL : 7 minutes pour convaincre, Fournier ne croyait pas en lui

OL : 7 minutes pour convaincre, Fournier ne croyait pas en lui

Photo Icon Sport

Après un début de saison très compliqué à l'OL aux côtés d'Hubert Fournier, Rachid Ghezzal a retrouvé le sourire depuis l'arrivée de Bruno Génésio. Et ce n'est pas étonnant...

S'il y a un homme qui ne regrette pas le départ d'Hubert Fournier de Lyon, c'est bien Rachid Ghezzal ! Très peu utilisé par son ancien coach en première partie de saison, le milieu de terrain a retrouvé des couleurs depuis le début de l'année 2016. La raison ? Une question de confiance, qui lui faisait défaut avec Fournier et qu'il a retrouvé avec Bruno Genesio, comme l'explique Pascal Yvars.

« C’est une histoire de confiance. Avec Hubert Fournier, la confiance n’existait pas. Quand tu fais entrer un joueur sur le terrain et que tu lui dis : "Tu as 7-8 minutes pour démontrer quelque chose", comment veux-tu entrer dans de bonnes conditions ? Je pense que le coach n’était pas convaincu par son potentiel et par ce qu’il pouvait apporter à l’équipe, il le mettait par nécessité. Avec Hubert Fournier, Rachid avait le sentiment qu’il ne jouerait jamais, du fait du système et du manque de confiance du coach. Bruno est arrivé, a adapté le système à plusieurs joueurs. Rachid est placé dans ce système, côté droit, et on sait que les gauchers aiment rentrer intérieur, frapper, décaler, voire jouer en remise. Ça lui va très bien. Après, il ne faut pas s’enflammer, mais enchaîner les bonnes performances, travailler, et progresser », a expliqué, sur Foot Mercato, le conseiller de Ghezzal, qui n'hésite donc pas à valoriser le travail de Genesio.

Il faut dire que le nouvel entraîneur de l'OL a tout fait pour intégrer le gaucher de Décines dans son équipe type, en changeant son schéma tactique et en le plaçant sur le côté droit de l'attaque en 4-3-3. Et cela a bien fonctionné puisque Ghezzal a marqué 5 buts en 13 matchs sous l'ère Genesio.