Mensah, une gastro diplomatique ?

Mensah, une gastro diplomatique ?

John Mensah ne devrait pas être du match face à la Fiorentina mercredi. Le club a finalement reconnu qu'il avait été arrêté lors d'un contrôle routier.

Absent de l’entraînement lyonnais lundi, John Mensah souffrirait d’une gastro-entérite selon le communiqué de l’Olympique Lyonnaise. Une autre version a pourtant été annoncée par la radio locale "Hit & Sport". Le défenseur ghanéen a refusé d’obtempérer lors d’un contrôle de police, et se serait donc retrouvé plusieurs heures en garde à vue. Selon plusieurs sources, les faits se seraient déroulés dans le 7e arrondissement lyonnais, lors d'un banal contrôle de police. Le défenseur ghanéen, qui ne comprend pas bien le Français, n’aurait pas compris les demandes effectuées par des policiers en civils, croyant plutôt à une tentative de vol de son véhicule. Sorti du commissariat, John Mensah aurait obtenu une interruption de travail de 10 jours sans que l'on sache si cela était lié aux conditions de son interpellation ou à un choc psychologique.

Plainte lyonnaise ?

En attendant d’en connaître plus sur la véritable situation du défenseur ghanéen, le joueur aurait été vu lundi après-midi au centre d’entraînement de l’OL, officiellement pour y faire constater sa maladie. Utilisé en tant qu’arrière gauche samedi dernier face à Nice, John Mensah a néanmoins été retenu dans le groupe amené à affronter la Fiorentina ce mercredi. Apparemment troublé par ces récents évènements, John Mensah ne devrait pas participer à la rencontre de mercredi face à la Fiorentina.

Selon les dernières informations, l’Olympique Lyonnais envisage de porter plainte après le contrôle de police trop "musclé" subi par son défenseur. Le joueur n’a de son côté pas encore fait savoir sa décision. L'OL a attendu la fin d'après-midi pour reconnaitre les faits.  "John Mensah a été victime dimanche d'un incident malheureux avec des forces de l'ordre qui a été classé sans suite, dit le texte. Les forces de l'ordre ayant admis que l'origine du litige était due à une incompréhension avec le joueur qui maîtrise mal le français", a expliqué le club rhodanien.