L1 : PSG, OM, OL, ASSE....ces taxes qui révoltent le foot français !

L1 : PSG, OM, OL, ASSE....ces taxes qui révoltent le foot français !

Photo Icon Sport

Dirigé par Bernard Caïazzo, le syndicat Première Ligue, qui défend les intérêts des clubs de Ligue 1, a communiqué les résultats d'une étude effectuée à sa demande par le cabinet d'avocats Ayache Salama concernant le poids des charges sociales et des impôts face à ses principaux rivaux européens. Et les exemples données par Première Ligue font évidemment mal aux clubs français, lesquels sont, si l'on en croit cette étude, lourdement plombés par rapport aux géants européens.

Une situation résumée par ces quelques calculs. « Le PSG paie plus de charges sociales que l’ensemble des clubs de Bundesliga, de Liga et de Serie A réunis. L’OL ou l’OM paient plus de charges sociales que la Bundesliga et la Liga réunies. L’ASSE paie plus de charges sociales que la Bundesliga. Le SCO Angers, le SM Caen et le Toulouse FC supportent individuellement des cotisations sociales patronales annuelles supérieures au Borussia Dortmund. Le SCO Angers, le Montpellier HSC et l’AS Saint Etienne paient respectivement 12, 20 et 26,5 fois plus de cotisations sociales patronales, par an, que le Real Madrid », constatent les responsables de cette étude. Pas de quoi expliquer l'absence de clubs français lors des quarts de finale de la Ligue des champions et de l'Europa League, mais de quoi tout de même poser quelques questions sur l'équité fiscale, l'UEFA ne prenant pas en compte ce facteur au moment de considérer le fair-play financier.