L'ultimatum d'Aulas au PSG pour Jallet est-il sérieux ?

L'ultimatum d'Aulas au PSG pour Jallet est-il sérieux ?

Photo Icon Sport

Bernard Lacombe avouait vendredi soir qu’il attendait que le dossier Christophe Jallet avance sérieusement dans les 72 heures, mais pour l’instant ce n’est clairement pas le cas. Et Jean-Michel Aulas a franchi un nouveau cap en marge du match amical gagné par l’OL contre Donetsk. Le président de l’Olympique Lyonnais a en effet donné une semaine au PSG pour accepter l’offre rhodanienne, ou alors Aulas ira voir ailleurs pour renforcer sa défense. « Nous avons engagé un défenseur, Lindsay Rose, et il nous faut encore recruter un arrière droit. Nous sommes sur le point de conclure le transfert de Christophe Jallet. Cela ne dépend plus du joueur ou du club, avec qui nous sommes d'accord, mais de son remplacement à Paris. Nous nous sommes toutefois donnés le 25 juillet comme échéance sinon nous nous retournerions sur une autre solution que nous avons continué à étudier », a clairement prévenu Jean-Michel Aulas, histoire d’être clair. Cependant comme l’a expliqué Canal+, cette position est surtout de principe, car le patron de l’Olympique Lyonnais sait, et il l'a d'ailleurs reconnu, que le PSG ne vendra officiellement Christophe Jallet que lorsque Serge Aurier aura signé à Paris. Un jeu de dominos qui pourrait durer plus longtemps que l’ultimatum fixé par Jean-Michel Aulas, lequel acceptera très probablement d’attendre encore un peu, l'OL ayant le désir très fort de faire venir Jallet.