L’OL touché par « la tristesse de Fékir »

L’OL touché par « la tristesse de Fékir »

Photo Icon Sport

Impossible de le dire dès le début du mois de septembre, mais la saison de l’Olympique Lyonnais a peut-être connu un premier tournant avec la grave blessure de Nabil Fékir.

Le club rhodanien aura forcément une force de frappe offensive moins tranchante, et cela pourrait faire mal tant l’international français avait été inspiré en ce début de saison. A l’OL, on accuse encore le coup de ce grand espoir du club touché alors qu’il allait découvrir la Ligue des Champions. Bernard Lacombe, toujours proche des jeunes joueurs, et encore plus des attaquants, avoue que cela a été difficile à digérer, même si le plus difficile est évident pour Nabil Fékir lui-même, qui est un garçon irréprochable avoue le dirigeant lyonnais. 

« Le coup a été très dur à encaisser. D’abord pour Nabil que nous sommes allés réceptionner avec le président après cette blessure. Il y avait aussi le papa de Nabil. Franchement, ça m’a énormément peiné de voir la tristesse de Nabil. Il est jeune, il va revenir, c’est un solide. Moi, je l’adore ce gamin, il a toujours bossé, n’a jamais fait une incartade. C’est vrai que c’est injuste », a expliqué Bernard Lacombe au Progrès. Pour l’OL comme pour l’équipe de France, un Nabil Fékir au sommet de sa forme sera un atout de poids en 2016, même si pour l’heure, le joueur doit avoir un peu le moral dans les chaussettes devant la longue indisponibilité qui l’attend.