Fékir, France ou Algérie ? Son père en dit plus

Fékir, France ou Algérie ? Son père en dit plus

Photo Icon Sport

Nabil Fékir n’a toujours pas pris sa décision en ce qui concerne son avenir international. Le milieu de terrain lyonnais, qui a explosé cette saison avec son club formateur, a dit non à la Coupe d’Afrique des Nations avec l’Algérie, mais peut toujours rejoindre les Fennecs au printemps. Interrogé par la chaine algérienne Ennahar TV, Mohamed Fékir, le père du joueur, a donné quelques précisions sur l’état d’esprit dans lequel se trouve son fils, qui se donne encore le temps de la réflexion. 

« Il y a peut-être eu des pressions liées à la CAN. On a décidé lui et moi qu'il ne la joue pas. On préfère qu'il se consacre totalement à son club cette saison. Le président de la fédé, Mohamed Raouraoua, s'est montré compréhensif face à la situation. Il ne faut pas lui mettre trop de pression. La décision finale n'a pas encore été prise… Il ne l’a pas prise mais j'espère qu'il choisira l'équipe nationale d'Algérie, c'est mon rêve. Ses frères et lui sont des grands supporters d'El-Khedra, je serais fier un jour s’il porte le maillot de l'Algérie. La décision est quasiment prise par Nabil. Comme lors de son premier contrat avec Lyon, il y avait six ou sept clubs qui le voulaient. Je lui ai laissé le choix, et je lui ai toujours laissé le choix. On s'est donné rendez-vous avec le président juste après la CAN. On va laisser le suspense jusqu'au mois de mars ou avril... », a expliqué le père de Nabil Fékir, qui sait que son fils peut encore se donner le temps, puisqu’après la CAN, l’Algérie comme la France attendront 2016 pour disputer de nouveaux matchs officiels de premier ordre.