Darder prend du galon à l’OL, et ce n’est que le début !

Darder prend du galon à l’OL, et ce n’est que le début !

Photo Icon Sport

Après des débuts mouvementés du côté de Marseille, Sergi Darder a foulé pour la première fois de sa vie la pelouse du stade Gerland, mercredi à l’occasion de la victoire de Lyon contre Bastia (2-0). Un plaisir simple, mais réel !

Depuis son arrivée dans la capitale des Gaules, Sergi Dader monte en puissance petit à petit. Après une première apparition correcte dans un Vélodrome tendu, la recrue espagnole a retrouvé un peu de calme et de sérénité pour son premier match à domicile dans le championnat français. Encore juste physiquement (remplacé à la 83e minute par Mvuemba), l’ancien joueur de Málaga a démontré de belles choses balle au pied. Grâce à un jeu alliant simplicité et efficacité, il a été le 3e lyonnais le plus actif durant cette 7e journée de Ligue 1, avec pas moins de 80 ballons touchés. Après la rencontre, il a dévoilé sa satisfaction quant à la victoire lyonnaise.

« Je suis très heureux de ce succès, c’était important pour l’équipe. On a encore une fois joué à onze contre dix, mais on a su conserver l’avantage. On croit souvent que c’est plus facile de jouer à onze contre dix, mais c’est bizarre, souvent cela paraît plus difficile. J’avais vraiment envie de jouer dans cette équipe lyonnaise », a-t-il confié au journal Le Progrès. Malgré cette partition plutôt bonne, Darder estime, cependant, que le meilleur est à venir, surtout que sa position au sein de l’effectif de l’OL se renforce de jour en jour : « J’ai pu débuter à domicile et je suis très heureux. Je commence à m’acclimater, peu à peu j’apprends la langue, je découvre mes coéquipiers, le jeu, et je commence à m’installer. Quand je serai mieux physiquement, ce sera mieux encore. Ce système est nouveau pour moi, mais je vais m’habituer », a avoué l’espoir espagnol, qui devrait faire un bien fou au milieu lyonnais, surtout en l’absence de Clément Grenier et de Nabil Fekir.