Aulas : «On est toujours là quand il faut l’être»

Aulas : «On est toujours là quand il faut l’être»

Le président lyonnais a longuement savouré la qualification des siens à Florence, mardi soir, et rendu également hommage à son entraîneur.

Pour Jean-Michel Aulas, le succès obtenu face à une formation italienne en obligation de résultat est très significatif de la force de l’OL sur le plan européen. « Gagner ici, à la Fiorentina, est l’un des plus beaux succès de l’Olympique Lyonnais. Cette équipe est très forte. On était dans un contexte où elle devait absolument gagner. On a su, malgré une très bonne équipe, faire un match excellent. Souvent, les gens disent que l’OL n’a jamais rien gagné au niveau européen. Mais arriver à se qualifier 6 fois de suite pour les huitièmes de finale, 9 fois en Ligue des champions, est peut-être plus fort et significatif que de gagner ce trophée. On va tout faire pour progresser, pour aller plus loin. Cette performance est considérable. Quand je vois que, cette année, malgré l’avalanche de blessés, je retiens que nous sommes en tête du championnat de France, invaincus en Ligue des Champions avant le match du Bayern qui sera décisif. Ce sera un match phare », a souligné le président de l’OL, qui a également appuyé ses félicitations envers Claude Puel, parfait gestionnaire du groupe rhodanien pour l’instant.

« Vraiment chapeau à Claude Puel, déjà, qui a su constituer un bloc équipe qui pouvait résister à cette équipe très technique, et aux joueurs qui ont été merveilleux. Je ne veux pas faire de sélection, mais c’est vrai que Benzema et Juninho ont démontré toute l’étendue de leur classe. Cris et l’axe central ont tenu le choc. Mais vraiment un grand coup de chapeau à Karim et Juni qui ont su porter à bout de bras cette victoire qui nous qualifie », a insisté Jean-Michel Aulas, avant de conclure sur la réponse lyonnaise donnée après la défaite concédée au Parc samedi soir : « On est toujours là quand il faut l’être ». Voilà le Bayern Munich prévenu avant le choc pour la première place.