« Si on perd à Paris, c’est normal » pour Nice

« Si on perd à Paris, c’est normal » pour Nice

Photo Icon Sport

Beaucoup de choses ont changé au PSG cet été, mais pas l’attitude des équipes qui viennent au Parc. En général, les formations en dehors des gros bras de la Ligue 1 y viennent pour créer l’exploit sans arrière-pensées, et c’est encore plus que jamais le cas cette saison. Avec son armada débarquée cet été, Paris représente un déplacement phare pour les formations du bas de tableau, et c’est Nice qui va s’y coller ce mercredi. L’occasion de créer l’exploit même si son milieu de terrain Fabrice Abriel n’est pas loin de penser que le sort du match est entre les pieds des joueurs parisiens.

« Si on perd là-bas, ce sera normal. Mais si on gagne, on parlera de la défaillance de Paris et pas de nos qualités. Mais cela ne nous met pas de pression supplémentaire. On sait que pour faire un bon résultat là-bas, il faudra qu’on joue notre meilleur match. On ne l’a pas encore fait cette saison, c’est la difficulté. Mais ce résultat ne changera rien à notre avenir. Le match le plus important, ce sera celui face à Dijon », a expliqué dans Nice-Matin l’ancien marseillais, pour qui cette rencontre ne pourra représenter qu’un bonus éventuel pour la formation azuréenne qui essaye de se repositionner vers le milieu du tableau en ce moment.