FCN : Ranieri déraille et provoque un clash avec Kita

FCN : Ranieri déraille et provoque un clash avec Kita

Photo Icon Sport

Absent pour la célébration des 75 ans du FC Nantes samedi dernier, Claudio Ranieri avait préféré se rendre en Angleterre avec son agent et une partie de son staff.

Pour se défendre au sujet des rumeurs de départ, l’entraîneur des Canaris a prétexté une erreur de son chauffeur, des embouteillages et un dégât des eaux… Bien sûr, personne n’a cru à cette version. Et surtout pas Waldemar Kita qui a tenté d’obtenir des explications. Mais leur discussion n’a pas du tout convaincu le président nantais.

« Peut-être qu'il avait ses obligations, qu'est-ce que vous voulez que je lui dise ? Pour moi, ce n'est pas professionnel d'agir ainsi, venir à une telle réception, c'est une obligation, s’est plaint le dirigeant contacté par L’Equipe. Je ne vais quand même pas le prendre par le bras pour le forcer à venir s'il a prévu autre chose ! Il m'a dit : "Je dois partir", je lui ai dit : "Mais je vous avais dit qu'il fallait venir." Voilà. » Une attitude à l'image de l’état d’esprit de Ranieri qui, selon un employé du club, manque d’implication au quotidien.

Ranieri en roue libre

« On a l'impression qu'il a lâché au fur et à mesure de la saison, et l'absence aux 75 ans du club, c'est une faute de goût, une marque d'inélégance de la part de quelqu'un de pourtant très raffiné, a dénoncé cette source anonyme. Cela ne lui correspond pas. Comme s'il partait en roue libre. » Autant dire que l’Italien n’aura pas besoin de prétexte pour quitter le FCN à la fin de la saison...