FC Nantes : Kita veut quitter La Beaujoire et imiter l'OL

FC Nantes : Kita veut quitter La Beaujoire et imiter l'OL

Photo Icon Sport

Ce lundi soir, le stade de La Beaujoire accueillera le match amical France-Cameroun. Mais l'enceinte nantaise ne recevra pas l'Euro 2016, Jean-Marc Ayrault, maire de Nantes à l'époque des candidatures, n'ayant pas fait postuler sa ville pour l'accueil de cette compétition. Quoi qu'il en soit, du côté du FC Nantes, Waldemar Kita avoue qu'il rêve de voir son équipe évoluer dans un stade plus moderne, et le président des Canaris de confier que le Parc Olympique Lyonnais le faisait clairement saliver. 

« Ce France-Cameroun, c'est mieux que rien, il faut être positifs et je remercie M. Le Graët de nous l'avoir offert. On a un super public, il nous faudrait désormais un super stade. Le modèle, c'est Lyon, en plus petit ; ce qu'a fait Aulas est fantastique, mais il a été accompagné. Si la mairie pouvait se déclarer, nous dire si elle souhaite nous aider et dans quelle mesure... Qu'on sache si on essaie d'y aller avec ou sans eux. Des nouveaux stades se construisent dans tout le pays, mais pas ici », prévient dans L’Equipe, le président du FC Nantes, qui a dans ses cartons un stade de 40.000 à 50.000 places. Mais Waldemar Kita sait bien que ce genre de dossier éminemment politique est très compliqué à monter en France. Ce n’est pas Jean-Michel Aulas qui dira le contraire.