Super Jackpot pour Monaco !

Super Jackpot pour Monaco !

Photo Icon Sport

L’AS Monaco termine à la première place de sa poule de Ligue des Champions, grâce à sa victoire sur le Zénith Saint-Pétersbourg (2-0) et au nul de Leverkusen contre Benfica (0-0). Une fois encore, le vice-champion de France a été d’une solidité à toute épreuve, et passe avec quatre buts marqués, et un encaissé. 

Pour aller en huitième de finale de la Ligue des Champions, l’AS Monaco devait faire ce qu’elle savait faire de mieux dans cette épreuve jusqu’à présent : défendre. Le danger était bien sûr de ne penser qu’à ça, au point d’être à la merci d’un but du Zénith, qui avait besoin d’une victoire pour passer devant les « Rouge et Blanc » et aller chercher le précieux sésame pour le tour suivant. Et en première période, cela ressemblait à un siège du but de Subasic, pas vraiment mis en danger, mais vigilant sur plusieurs ballons chauds, et notamment cette tête de Lombaerts sur corner, bien captée (41e). Les 45 premières minutes étaient toutefois totalement russes, et cela laissait craindre le pire si jamais la pression devait s’intensifier, surtout que les supporters du Zénith avaient envahi Louis-II pour l’occasion. 

Mais après la pause, l’ASM rééquilibrait les débats, et ce malgré la sortie sur blessure de Berbatov (56e). Monaco jouait sa chance, et cela allait payer. Sur un coup-franc provoqué par un Moutinho méconnaissable et très inspiré, Abdennour était le plus prompt à reprendre le ballon de la tête, pour marquer un but qui donnait de la marge aux siens (1-0, 63e). Impérial en défense, le Tunisien sauvait ensuite son camp d’un tacle rageur devant Danny, qui se préparait à reprendre un ballon juste devant le but (74e). Les joueurs de la Principauté étaient, comme souvent en Ligue des Champions, exemplaires d’abnégation pour tenir ce score, et même creuser l’écart. Dans une fin de match échevelée, Monaco ne fermait pas le jeu, et en était récompensé. Sur une passe lumineuse de Moutinho, Fabinho se retrouvait seul face à Lodygin, pour marquer d’un tir en force du gauche (2-0, 90e). Un succès qui offre même la première place à Monaco, en raison du nul de Leverkusen face à Benfica (0-0).