Rekik, « un vieillard, pas un joueur de foot » accuse un ancien de l’OM

Rekik, « un vieillard, pas un joueur de foot » accuse un ancien de l’OM

Photo Icon Sport

Si Basile Boli, ambassadeur de l'OM, pense le plus grand bien de Karim Rekik, il n'en va pas de même pour d'autres ancien footballeurs marseillais. Bernard Bosquier, auteur du doublé coupe-championnat avec l'OM en 1972 et international tricolore, estime que le défenseur néerlandais arrivé de Manchester City lors du dernier mercato n'est pas loin d'être un usurpateur. Et lorsque le cas Rekik est évoqué dans La Provence, Bosquier ne mâche pas ses mots et se fait très offensif, lui l'ancien défenseur.

« Il ne me plaît pas du tout. Il n’a rien, il ne donne pas l’impression d’être un joueur de foot. Techniquement,je le trouve très limité, il a peur de perdre le ballon. Je suis surpris de le voir jouer, il donne la sensation d’être un vieillard. Si je n’avais pas une hanche en plastique, je pourrais jouer à sa place. À 40 mètres de son but, alors qu’un partenaire vient vers lui, il préfère donner en retrait à Mandanda. Lors de la seule première période contre Monaco, il a fait 18 passes en retrait. Mais qu’il monte balle au pied au moins une fois dans un match! Qu’il dise aussi à Mendy, qui est un deuxième ailier gauche, de moins attaquer. Rekik a besoin qu’on lui parle. Je ne sais pas s’il peut s’améliorer, il se débarrasse tellement vite du ballon... Je ne crois pas qu’il doute, en revanche. Attention, il ne s’agit pas d’une critique, mais d’un simple constat », précise Bernard Bosquier, même si ce constat est pour le moins d’une grande sévérité avec Karim Rekik. Ce dernier sait cependant qu’il doit éviter les boulettes commises contre Monaco et Montpellier, lesquelles ont mis à mal son image de défenseur rigoureux.