OM : Rudi Garcia fait fermer quelques bouches anti-OM

OM : Rudi Garcia fait fermer quelques bouches anti-OM

Photo Icon Sport

Suite à la victoire de son Olympique de Marseille contre Caen (2-0), Rudi Garcia a clairement défendu le bilan de son groupe.

Dans l'esprit général, le club phocéen a réalisé un début de saison mitigé. Sauf qu'en dehors de l'Europa League, où Marseille est dernier de son groupe après une défaite contre Francfort et un nul face à Limassol, les résultats parlent en faveur des Olympiens. Puisqu'après neuf journées de Ligue 1, l'OM est sur le podium du championnat avec 16 points derrière le PSG et le LOSC, mais devant l'OL. Une place que Marseille souhaite occuper en fin de saison. Ce qui montre donc que la formation de Rudi Garcia est dans les temps de passage, malgré quelques contre-performances. De quoi satisfaire l'entraîneur de l'OM.

« Il fallait gagner par deux buts d'écart, et le meilleur score c'était 2-0, ça voulait dire qu'on était capable de garder notre cage inviolée. Je suis très content pour les joueurs qui sont restés bien organisés, et qui ont travaillé pour protéger Steve Mandanda, qui a fait un arrêt très important. Je trouve qu'on a fait une très belle première période. Après on a été un peu rattrapé par nos sept matches en 22 jours, notamment certains qui avaient beaucoup joué. Même si le duo de milieu de terrain Luiz Gustavo-Kevin Strootman a été énorme dans le travail défensif et dans les sorties de balle. Le retour d'Adil Rami ne suffit pas à expliquer le bon match en défense, Bouba Kamara a été très bien à côté, mais Adil a été sobre et efficace, il a apporté son expérience et son physique. C'est des matchs de cette veine qu'on attend de sa part. Le premier bilan ? Sur le nombre de points, il nous en manque deux. On paie un peu la défaite à Nîmes, mais on est là, on est troisième, c'est que ce n'est pas si mal que ça », a lancé, en conférence de presse, Garcia qui espère maintenant que son équipe sera enfin à 100 % pour sa semaine de reprise à la fin du mois d'octobre contre Nice, la Lazio et... le PSG.