OM : Rudi Garcia encore accusé, Villas-Boas a la carte

OM : Rudi Garcia encore accusé, Villas-Boas a la carte

Photo Icon Sport

Mardi soir, c’est avec une équipe décimée car privée de Kamara, Alvaro, Payet et Thauvin que Marseille s’est présenté sur la pelouse de la lanterne rouge, Dijon. Malgré quelques occasions, l’OM n’a pu faire mieux qu’un match nul. Un résultat forcément décevant, tout comme l’apport de certaines recrues de l’été 2018 comme Caleta-Car, en grande difficulté. Que dire de Nemanja Radonjic, remplaçant malgré les absences cumulées de Thauvin et de Payet ? Pour le consultant Philippe Sanfourche, c’est bien la preuve que Marseille paie encore le dernier mercato totalement raté de Rudi Garcia à la tête de l’équipe.

« Il y a une donnée à ne pas oublier, c’est qu’il n’y a pas de coupe d’Europe à Marseille donc il n’y a pas l’excuse de faire tourner. Tu dois gagner sur ces matchs-là comme Dijon-OM qui sont identifiés. On s’aperçoit que la marge de manœuvre est très étroite et qu’à partir du moment où il te manque deux ou trois joueurs majeurs, tu es mal. Quand tu vois que Radonjic est sur le banc au début de cette rencontre malgré les absences de Thauvin et Payet, cela veut dire qu’il y a une confiance limitée en certains joueurs. Finalement tu as un bon onze, mais tu es en difficulté dès qu’il y a quelques absences » a pesté le chroniqueur de La Chaîne L’Equipe, déçu par un OM qui était en nets progrès dernièrement… lorsqu’il était au complet.