OM - Rennes : Deux boulettes, Pierre Ménès allume l'arbitre

OM - Rennes : Deux boulettes, Pierre Ménès allume l'arbitre

Photo Icon Sport

Dimanche soir, l’Olympique de Marseille a arraché le nul dans un match pourtant bien mal embarqué face à Rennes au Stade Vélodrome. Les hommes d’André Villas-Boas ont livré une deuxième mi-temps de haute volée, laquelle leur a permis de prendre un point à domicile. Sur son blog, Pierre Ménès a d’ailleurs salué le coup tactique du coach portugais, qui avait décidé de sortir Jordan Amavi pour faire entrer Nemanja Radonjic dès la mi-temps. Mais le consultant de Canal Plus a surtout insisté sur deux erreurs arbitrales de la part de M.Schneider, qui ont fait les affaires de Marseille…

« Au repos, la réponse tactique de Villas-Boas a été excellente. Il a sorti Amavi pour faire entrer Radonjic, avec une réorganisation qui a entraîné six autres changements dans le schéma de l’équipe. En général, on considère que ça fait beaucoup. Mais là, ça a bien fonctionné. Marseille a montré plus d’allant, a mieux tenu le ballon et s’est montré globalement plus dangereux, même s’il lui a fallu un coup de pied arrêté pour égaliser, avec cette tête au premier poteau de Caleta-Car sur un corner bien frappé par Sarr. Un deuxième acte marqué par deux décisions litigieuses : le tirage de short de Sanson sur Traoré juste avant l’action qui amène au corner, et la main de Strootman dans sa surface qui aurait sans doute mérité un penalty, monsieur Schneider ayant justifié son refus de l’accorder par la non-intentionnalité de la main. Ce qui, compte tenu des dernières consignes données aux arbitres sur l’interprétation de ces phases de jeu, est une nouveauté » a commenté avec un brin d’ironie Pierre Ménès, pour qui Rennes n’a pas été aidé par l’arbitrage sur cette rencontre. Ce n’est pas Olivier Létang qui donnera tort au consultant de la chaîne cryptée…