OM : OM-PSG, premier ultimatum signé McCourt à Rudi Garcia ?

OM : OM-PSG, premier ultimatum signé McCourt à Rudi Garcia ?

Photo Icon Sport

La claque prise à Monaco, puis celle reçue dimanche soir au Vélodrome, ont clairement mis sous pression Rudi Garcia, des supporters de l'Olympique de Marseille n'ayant déjà plus confiance dans le coach français pour mener à bien le Champions Project. Mais, ce mardi, tout le monde semble d'accord pour dire que l'ancien coach de la Roma n'est pas sur la sellette à très court terme. Cependant, les choses pourraient vite tourner au vinaigre si Rudi Garcia ne trouve pas les bons réglages.

« D’une certaine manière, dans l’esprit de Frank McCourt et de Jacques-Henri Eyraud, Rudi Garcia incarne le projet OM Champion. Il n’est évidemment pas menacé. La direction, qui vit ses premières véritables turbulences, essaie de garder la tête froide. Mais comme le propriétaire américain le répète depuis un an, il est venu pour « gagner ». Il attend des résultats et pas des claques comme celle à laquelle il a assisté à Monaco », écrit ainsi La Provence.

Idem pour L'Equipe, même si cependant on fixe ce mardi une certaine limite à la patience de Frank McCourt. « Garcia a obtenu toutes les clés, et le trousseau serait bien lourd pour Eyraud s’il se décidait à le reprendre un jour. Son entraîneur est sous contrat jusqu’en juin 2019, il a été revalorisé en début de saison à hauteur de 250.000 euros brut par mois. Rodé par son expérience aux Los Angeles Dodgers, le propriétaire américain Frank McCourt a pris du recul et démontre une patience certaine malgré quelques claques mémorables. Une éventuelle déroute de plus lors du Classique contre le Paris-SG, le 22 octobre, pourrait cependant le titiller et compromettre l’avenir de Garcia. Mais comme dirait Patrice Évra, l’OM se vit au jour le jour », précise le quotidien sportif. Quoi qu'il en soit, l'Olympique de Marseille a tout intérêt à gagner ses trois prochains matchs, en Europa League, puis contre Amiens et le TFC sous peine de provoquer quelques grosses vagues au sein de ses fans déjà bien au taquet.

Share