OM : Négocier avec la LFP, Marseille a compris sa douleur

OM : Négocier avec la LFP, Marseille a compris sa douleur

Photo Icon Sport

Jeudi, André Villas-Boas a annoncé le groupe de l’Olympique de Marseille pour le déplacement à Amiens.

En ouverture de la neuvième journée de Ligue 1, le club phocéen jouera en Picardie ce vendredi soir. Pour cette rencontre, grâce à laquelle l’OM pourrait provisoirement remonter sur le podium en cas de victoire, le coach portugais devra faire sans Boubacar Kamara. Déjà privés de Payet, Strootman, Alvaro et Thauvin, Marseille espérait connaître le retour de son défenseur central dans son effectif. En vain. Pourtant, l’OM a fait tout son possible pour réduire la suspension du joueur de 19 ans, mis sur la touche pour deux matchs à cause de son expulsion contre Montpellier le 21 septembre dernier. Marseille a même saisi le Comité National Olympique et Sportif Français, d’après les informations de L’Equipe.

« Avec succès, dans un premier temps, puisque le conciliateur nommé par le CNOSF a demandé que la sanction soit ramenée à un match. Mais il fallait ensuite que le bureau de la LFP accepte cette recommandation du CNOSF. Pas de chance pour l'OM, il s'y est opposé mercredi », détaille le quotidien sportif, qui estime aussi que la Ligue aurait préféré que Marseille passe devant la commission d'appel de la FFF comme il est de coutume. Au final, l'international espoirs purgera son deuxième match contre Amiens, après celui face à Rennes, avant de reprendre le 20 octobre prochain au Vélodrome contre Strasbourg.